Economie

Le ministre Amon-Tanoh pour une diplomatie participative au développement économique de la Côte d’Ivoire

Marcel Amon-Tanoh, ministre ivoirien des Affaires étrangères

Photo : AIP

Bondoukou, 16 mars (AIP) – Le ministre des Affaires étrangères, Marcel Amon-Tanoh  souhaite désormais la participation de la diplomatie ivoirienne à l’étranger au  développement économique de la Côte d’Ivoire.

Lors d’une séance de travail, jeudi, avec les diplomates étrangers accrédités en Côte d’Ivoire, Marcel Amon-Tanoh a indiqué que l’ambition du Président de la République, Alassane Ouattara, est de mettre la diplomatie ivoirienne au service du développement socioéconomique de la Côte d’Ivoire.

Pour atteindre cet objectif, le ministre a fait savoir que le chef de l’Etat prône une diplomatie économique plus active dont les principaux acteurs doivent être les missions diplomatiques ainsi que les consulats généraux et consulat honoraires ivoiriens.

Le chef de la diplomatie ivoirienne a rappelé que la Côte d’Ivoire reste un marché libre, concurrentiel et ouvert aux investisseurs étrangers. Il a fait savoir, en revanche, que les délégations des opérateurs économiques et d’hommes d’affaires ivoiriens en mission de prospection dans les pays étrangers seront accompagnées par les diplomates ivoiriens et des membres du gouvernement.

« Je voudrais pouvoir compter sur votre appui afin que les produits ivoiriens puissent être écoulés sans entrave sur vos marché en Europe en Asie, en Amériques et en Afrique », a-t-il souligné, souhaitant que ces produits puissent bénéficier des mêmes avantages fiscaux que ceux accordés aux produits importés en Côte d’Ivoire.

La Côte d’Ivoire compte 57 ambassades, missions permanentes et consulats à travers le monde.

(AIP)

zaar/cmas

Commentaires
Haut