Maurice

La présidente mauricienne refuse de démissionner

La présidente mauricienne, Ameenah Gurib-Fakim

Photo : AIP

Abidjan, 15 mars (AIP)- La présidente mauricienne, Ameenah Gurib-Fakim, a annoncé mercredi qu’elle refusait de démissionner, contrairement aux déclarations faites vendredi par son Premier ministre Pravind Jugnauth.

Mme Gurib-Fakim est accusée d’avoir dépensé plusieurs centaines de milliers de Roupies pour des achats personnels, sur une carte de crédit offerte par l’ONG Planet Earth Institute (PEI), la fondation d’Álvaro Sobrinho, un homme d’affaires angolais; ce qu’elle nie. Son bureau explique que les achats étaient accidentels et que tout a été remboursé. L’argent était censé être utilisé pour l’attribution de bourses aux étudiants mauriciens dans le besoin.

« Je suis choquée que des données aussi confidentielles aient pu être publiées à des fins malveillantes. Je suis prête à intenter une action en justice pour me défendre contre les accusations calomnieuses qui me vise », a-t-elle déclaré.

Scientifique et biologiste de renom, Ameenah Gurib-Fakim, 58 ans et seule femme chef d’État en Afrique, est sous pression depuis la publication, début mars, par le quotidien mauricien l’Express, de documents bancaires démontrant qu’elle a utilisé à hauteur de à 26 000 dollars, une carte de crédit fournie depuis mai 2016 par l’ONG PEI, pour des achats personnels, à savoir, des bijoux et des chaussures de marque.

(AIP)

tls/cmas

Commentaires
Haut