Dimbokro

Sénatoriales 2018: La bataille dans le N’Zi se déroulera entre des « frères » du PDCI

Photo : AIP

Dimbokro, 13 mars (AIP) – La bataille pour le contrôle des deux postes de sénateurs aura lieu le 24 mars, dans le N’zi, lors des élections sénatoriales qui opposeront la liste du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) muée en liste du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) et une liste d’indépendants qui serait composée de personnalités issues du PDCI.

Les candidats du RHDP, l’ex-député de Dimbokro, Bobi Assa Emilienne et le maire de Kouassikouassikro, Kouadio Kouakou Bertin auront en face d’eux la liste d’indépendants qui serait composée du conseiller régional, le Colonel de gendarmerie à la retraite Yoboué Loukou et de l’ex-maire de Bocanda, Essis Kouamé, tous cadres du PDCI.

Selon certains observateurs à Dimbokro, la paire Bobi Assa-Kouadio Kouakou Bertin, bien qu’ayant l’onction de la majorité présidentielle pourrait être confrontée à un problème de cohésion au sein des 117 grands électeurs de la région. Ils affirment que certains hauts cadres locaux du PDCI manœuvrent au profit des indépendants. « Ils ne jouent pas franc-jeu. Ils veulent faire tomber la liste de la majorité au soir du 24 mars. Ce n’est pas bien », s’est insurgé récemment un proche du parti septuagénaire. Il a regretté la mésentente et la division qui règne à Dimbokro au sein du plus vieux parti politique de Côte d’Ivoire.

Prendront part à ces sénatoriales 117 personnalités de la région. Parmi ces « grands électeurs », figurent outre les cinq députés de la région, 27 conseillers régionaux, 29 conseillers municipaux de Bocanda, 31 conseillers municipaux de Dimbokro et 25 conseillers municipaux de Kouassikouassikro.

(AIP)

ik/fmo

Commentaires
Haut