Homicide

L’un des « deux présumés assassins » de l’élève tuée à M’Bahiakro « est le père de la victime » (Procureur)

Le père de la victime

Photo : d'archives

Abidjan, 11 mars 2018 – 21H07 GMT [ALERTE INFO]- Le procureur près la Cour d’appel de Bouaké, Braman Koné a affirmé dimanche que l’un « des deux présumés assassins » de l’élève de 13 ans, retrouvée morte, début mars à M’Bahiakro (Centre ivoirien), et mis aux arrêts « est le père de la victime ».

« Les deux présumés assassins, dont un ancien prisonnier et un garde pénitentiaire, qui se trouve être le père de la victime, ont été mis aux arrêts », a déclaré M. Koné, à la télévision nationale.

L’ancien prisonnier qui serait le tueur, a dit avoir agi sur instruction du père de l’élève (le commanditaire) qui a révélé à la police qu’il avait « besoin du sang humain pour un rituel » devant lui permettre de devenir riche ».

« Interrogés, les deux (individus) n’ont fait aucune difficulté pour reconnaitre les faits d’assassinat mis à leur charge », a affirmé M. Koné, annonçant qu’ils seront déférés lundi au parquet.

Le 06 mars, le corps d’une élève en classe de 5e a été retrouvé sans vie dans une maison inachevée, non-loin du domicile familial, suscitant la colère chez ses camarades qui ont violemment manifesté et saccagé la gendarmerie de la ville.

JMB

Commentaires
Haut