Sakassou

Timide campagne de commercialisation de la noix de cajou à Sakassou

Photo d'archives

Sakassou, 10 mars (AIP)- La campagne pour la commercialisation de la noix de cajou, lancée depuis février, est timide dans le département de Sakassou du fait de la rétention de la production par certains agriculteurs (Centre, région du Gbêkê, a constaté l’AIP.

Selon un responsable de la filière, Kamara Raoul, cet état de fait est dû à deux facteurs à savoir les aléas climatiques qui n’ont pas permis une bonne floraison des plantations d’anacarde et le refus des producteurs de vendre leurs récoltes avec l’espoir de voir le prix d’achat atteindre la barre de 1000 francs CFA, le kilogramme.

Pour l’heure, le prix bord champ du kilogramme de la noix de cajou se négocie entre 500 et 700 francs CFA dans le département de Sakassou, a-t-on appris.

(AIP)

tni/fmo

Commentaires
Haut