Economie

La Côte d’Ivoire a enregistré 17,92 % au titre des marchés de gré à gré attribués en 2017

Le porte-parole du gouvernement, Bruno Nabagné Koné

Photo : d'archives

Abidjan, 08 mars (AIP) – Le gouvernement ivoirien a rendu public la situation des opérations de passation de marchés publics de la gestion budgétaire, au titre de l’année 2017, marqué par un taux de 17,9 % pour les marchés gré à gré sur le montant des marchés approuvés.

» Plus spécifiquement, ces marchés gré et gré représentent 17, 9 %  du montant des marchés approuvés contre 18,02 % en 2016 « , a déclaré le porte-parole du gouvernement, le ministre Koné Bruno, mercredi, à l’issue du conseil des ministres.

Ces types d’attribution de marchés sont intervenus dans des cas d’urgence, dans l’intérêt des populations pour la mise en œuvre rapide d’un projet qui rend service aux localités, a soutenu le ministre de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste.

Dans la même veine, 42 % du montant des marchés approuvés sont revenus aux Petites et moyennes entreprises (PME) en 2017 contre 16,6% en 2016,  « selon une volonté de l’Etat de Côte d’ivoire d’attribuer des marches à des PME », a insisté le ministre Koné Bruno.

Au total, 4982 marchés ont été approuvés en 2017 contre 4266 en 2016. Près de 67% de ce taux ont  concerné les procédures concurrentiels et 30% pour les procédures non concurrentielles.

Quant au délai moyen de passation de marché, il est passé de 122,3 jours en 2016 à 108,3 jours en 2017. Une baisse saluée par le ministre de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste, Koné Bruno.

(AIP)

nmfa/fmo

Commentaires
Haut