Tabou

La résidence du sous-préfet de Grabo complètement en ruine

Le sous-préfet de Grabo, Djibril Traoré

Photo : AIP

Tabou, 06 mars (AIP) – La résidence du sous-préfet de Grabo  est aujourd’hui complètement en ruine et « inhabitable », obligeant celui-ci à loger dans une unité agro-industrielle de la société PALMCI, l’unité du village Gbapet, située hors de la ville, a constaté sur place, l’AIP.

Pillée en 2011, lors de la crise post-électorale et occupée quelques temps après par les forces spéciales, la résidence du sous-préfet est l’abandon.

« Le sous-préfet n’habite pas avec nous ici « , s’inquiètent certains habitants de Grabo indignés, avant de lancer un appel à l’État de Côte d’Ivoire qu’il invite à « penser à Grabo » en réhabilitant la résidence du sous-préfet ou en construisant une nouvelle résidence pour loger « le représentant du Chef de l’Etat ».

Approché vendredi, le sous-préfet de Grabo, Djibril Traoré a expliqué que « Grabo n’a pas été oubliée »  et des démarches sont en cours pour trouver une solution à ce problème.

Le département de Tabou compte quatre sous-préfectures à savoir Tabou, Grabo, Olodio et Djouroutou.

(AIP)

bb/kkf/fmo

Commentaires
Haut