Sécurité

Sécurité maritime: ouverture à Abidjan d’un colloque de haut niveau des pays du Golfe de Guinée

La rencontre d’Abidjan se situe dans la droite ligne de la mise en œuvre du Code de Conduite de Yaoundé au Cameroun sur la sécurité et la sûreté maritime de 2013

Photo : APA

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – Un colloque de haut niveau sur la sécurité maritime réunissant cinquante experts des pays membres du Golfe de Guinée s’est ouvert, lundi à Abidjan, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

Présidant le lancement de ce colloque, le ministre ivoirien de l’intérieur et de la sécurité, Sidiki Diakité a soutenu que «  le gouvernement ivoirien entend jouer un rôle leader dans la mobilisation des efforts devant conduire à assainir  et promouvoir l’économie maritime du Golfe de Guinée ».

Il en veut  pour preuve  l’adoption  de  la stratégie nationale de l’action de l’Etat en mer, la décision d’abriter  l’institut de sécurité maritime régionale et le  Centre régional de sécurité maritime de l’Afrique de l’ouest.

Pour sa part, la chargée d’Affaire à l’Ambassade des Etats- Unis d’Amérique, Katherine Brucker a indiqué  que « la complexité de la sécurité maritime constitue un défi majeur nécessitant la coordination au sein des gouvernements ».

Le  Secrétaire permanent du Comité interministériel de l’action de l’Etat en mer (SEPCIM-AEM), Abroulaye Fofana a noté qu’avec ce colloque,  la Côte d’Ivoire qui a engagé de nombreuses réformes dans le domaine confirme son leadership.

« Il permet de marquer le leadership en matière de sécurité maritime, de partager l’expérience », a souligné  M. Fofana.

Le colloque qui s’achève jeudi prochain est à l’initiative du SEPCIM-AEM en collaboration avec le Centre des relations civiles et militaires des Etats-Unis et l’Ambassade américaine en Côte d’Ivoire.

Il sera l’occasion pour les acteurs en provenance des Etats du Golfe de Guinée et des Etats- Unis d’Amérique de réfléchir autour de la stratégie nationale de sécurité, de la coordination inter-administrations et la planification des ressources.

La rencontre d’Abidjan se situe dans la droite  ligne de la mise en œuvre du Code de Conduite de Yaoundé au Cameroun  sur la sécurité et la sûreté maritime de 2013.

SY/ls/APA

Commentaires
Haut