Bouaké

Après 60 ans de jumelage, le maire d’une ville française annonce la révision de la coopération entre sa commune et Bouaké

Le maire de Ville Neuve sur Lot (sud-ouest de la France), Patrice Kassani

Photo : AIP

Bouaké, 03 mars (AIP) – Le maire de Ville Neuve sur Lot (sud-ouest de la France), Patrice Kassani, se réjouit du maintien du pacte de jumelage scellé entre sa commune et Bouaké depuis 1957 malgré les événements sombres et difficiles, et annonce la révision de cette coopération pour un développement durable profitable aux générations futures.

Le maire de Ville Neuve sur Lot a fait cette annonce jeudi, à la cérémonie d’ouverture de la 4e édition de la Foire-Forum-Carnaval de Bouaké, en indiquant que les discussions ont commencé avec les cadres des deux mairies et se poursuivront avec le comité de jumelage et les élus sur les types de relations à entretenir pour pérenniser la coopération.

«Je crois que c’est un cas quasiment unique que pendant six décennies, des villes, au-delà des grandes distances qui nous séparent géographiquement, puissent maintenir des liens étroits, des échanges, des relations de coopération et de partenariat», a indiqué M. Kassani, qui a énoncé et salué les similitudes entre les deux villes. Il a fait savoir, à titre d’exemple, qu’une coopération entre la jeunesse et des échanges culturels pourraient être profitable.

Justifiant sa présence à Bouaké, il a dit être venu avec sa délégation pour apporter un témoignage d’amitié et de fraternité pour tous les habitants de cette ville qui renait de ses cendres avec la reprise d’une activité symbole comme le carnaval.

«Je crois que c’est important que cette ville qui a toujours été une ville ouverte vers l’extérieure renaisse et s’ouvre aujourd’hui pleinement vers le monde et vers son avenir», a-t-il signifié, encourageant les membres du comité de jumelage à poursuivre leurs efforts.

Le pacte d’amitié et de jumelage a été scellé en 1957 par le maire Djibo Sounkalo de la commune de Bouaké et son homologue de Ville Neuve sur Lot.

Durant la période de décennie de crise, Ville Neuve sur Lot a fait des dons de médicaments et de matériels médicaux à Bouaké dans le cadre de leur coopération.

(AIP)

nbf/kam

Commentaires
Haut