Moyen-orient

La police israélienne soupçonne Benjamin Netanyahu dans deux affaires de corruption

Benjamin Netanyahu

Photo : AIP

Abidjan, 02 mars (AIP)- Des policiers se sont rendus, vendredi, au domicile du Premier ministre israélien, Benjamin Nétanyahu, à Jérusalem, dans le but de l’entendre dans  le cadre d’une affaire de corruption présumée, impliquant la société Bezeq, principal opérateur des télécommunications israélien.

La police soupçonne les propriétaires de Bezeq Telecom d’avoir publié des articles favorables au couple Netanyahu sur le site d’informations qu’ils contrôlent en échange de faveurs de la part de l’instance de régulation des télécommunications.

Benjamin Netanyahu, également soupçonnés dans deux autres affaires de corruption, nie toute malversation.

Au pouvoir depuis 2009 et ayant passé au total 12 ans à la tête du gouvernement depuis 1996, il affirme que ces procédures judiciaires sont une «chasse aux sorcières». Il a annoncé qu’il briguera un cinquième mandat en 2019.

(AIP)

sdaf/fmo

Commentaires
Haut