Industries

Lancement du système de récépissé d’entreposage pour la transformation des matières premières

Le ministre de l’industrie et des mines, Jean-Claude Brou

Photo : AIP

APA-Abidjan -(Côte d’Ivoire) – La Côte d’Ivoire qui fait de la transformation des matières premières, une priorité s’est dotée d’un système de récépissé d’entreposage (SRE) dont les activités ont été lancées, vendredi à Abidjan.

Selon le ministre de l’industrie et des mines, Jean-Claude Brou qui a procédé au lancement, ‘’ce système informatisé facilitera la transformation des matières premières notamment l’anacarde’’.

‘’C’est un mécanisme qui permettra de garantir un approvisionnement continu en matières premières, une réponse à la problématique du financement agricole’’, a expliqué le ministre Jean-Claude Brou qui a également fait savoir que ‘’le système a démarré depuis 2015 par l’adoption de la loi’’.

La représentante résidente de la Société financière internationale (SFI) en Côte d’Ivoire, Cassandra Colbert a soutenu que le SRE apporte un plus au ‘’développement des capacités de financement pour l’agriculture’’ tout en partageant les expériences du Malawi et du Kenya.

Pour son institution qui a accompagné la Côte d’Ivoire dans la mise en place de ce projet, ce pays a ‘’un climat favorable au développement’’.

Le Pr Justin Koffi, le Directeur général de l’Autorité de régulation du système de récépissés d’entreposage (ARRE) à son tour, a indiqué que le SRE est un moyen pour entre autres ‘’améliorer les revenus des producteurs, garantir la qualité, faciliter la sécurité et la transparence dans les financements octroyés par les banques’’.

SY/ls/APA

Commentaires
Haut