Economie

La création d’entreprises a connu le plus grand progrès de 2007 à 2016 (étude)

Bah Blesson & Company, cabinet conseil en management et analytics

Photo : DR

Abidjan, 12 fév (AIP)- La création d’entreprises a connu le plus grand progrès de 2007 à 2016, passant de 14 000 à 26 000, soit un bond de 50% avec une moyenne annuelle 17 000, révèle une étude indépendante menée par Bah Blesson & Company, cabinet conseil en management et analytics.

« Les mariages d’entreprises et créations d’entreprises ont connu le plus grand progrès de plus de 50% en 10 ans (de 10 000 à plus de 16 000 pour le 1er et pour l’autre) avec une moyenne annuelle de respectivement 11 000 et 17 000. La croissance annuelle reste cependant relativement faible (environ 1%). Les chiffres les plus bas concernant ces deux évènements se situent entre 2009 et 2011 », précise le document.

Cette étude dénommée « Corrélation entre les mariages, divorces, créations et faillites d’entreprises en côte d’Ivoire de 2007 à 2016» a été menée sur cinq mois du (28/08/2017 au 18/01/2018).

« Les divorces se comptent à moins de 600 en moyenne par an avec un pic à 837 en 2016. On observe une croissance permanente sur la période de 2007 à 2010, nous avons observé le plus grand nombre de déclarations de faillites (> à 100 par an) mais depuis 2012, les chiffres sont retombés à moins de 10 par an », fait savoir le rapport.

De la corrélation entre les mariages, divorces, créations et faillites d’entreprises, la corrélation la plus palpable est faite entre les mariages et les créations d’entreprises qui évoluent et baissent sur les mêmes périodes. Les autres évènements étudiés semblent avoir des évolutions autonomes.

L’étude présente plusieurs objectifs à savoir analyser l’évolution des mariages, divorces, créations et faillites d’entreprises, établir la corrélation entre les mariages, divorces, créations et faillites d’entreprise si existante, proposer un modèle mathématique pouvant faire des estimations d’évolution sur les dix prochaines années et faire des propositions aux autorités compétentes pour baisser le taux de divorces et de faillites d’entreprises.

Selon les responsables de l’étude, l’État devrait prendre des mesures allant dans le sens d’assouplir les lois et la réglementation en faveur des entreprises, prévoir des mesures légales en faveur des foyers par la baisse effective des charges sociales et l’augmentation des avantages, d’encourager la formation, de l’installation de psychologues en vue d’accompagner les familles traversant des difficultés et de stimuler la mise en œuvre de mesures, activités et fonds d’accompagnement à l’entrepreneuriat et d’agir en faveur de la stabilité politique et sociale.

Bah Blesson & Company est un cabinet conseil en management leader qui fournit des services professionnels dans les métiers suivants de la planification stratégique, système d’information, exécution de projet, organisation, risques et standardisation. Il totalise plus de 10 ans d’expériences locale et internationale reconnues, grâce à la réalisation de centaines de missions par sa compagnie parente, 2B Consulting (2007-2016).

(AIP)

ena/fmo

Commentaires
Haut