Sénégal

12 Février 2018 – La politique se paie la Une des quotidiens sénégalais

APA-Dakar (Sénégal) – La politique, animée par divers sujets, est traitée en priorité par les quotidiens sénégalais parvenus lundi à APA.

La crise à la Ligue démocratique (Ld, mouvance présidentielle) se poursuit à la Une du Quotidien qui note : «Mamadou Ndoye et Cie suspendus : 19 cocos sur la ligne de départ».

Le journal précise que Mamadou Ndoye, ex-Sg de la LD, Cheikh Guèye, maire de Dieuppeul, Souleymane Guèye Cissé, coordonnateur du mouvement Ld-debout, font partie des 19 militants suspendus de ce parti.

«Mamadou Ndoye et 18 autres suspendus : La LD debout contre ses fossoyeurs», écrit L’As.

Nos confrères parlent aussi du renforcement du camp présidentiel et renseignent que «d’anciens rewmistes (militants de Rewmi) rejoignent le Macky».

«Karim et Khalifa out-Macky ouvre un boulevard pour Idy», titre Walfadjri.

De son côté, Sud Quotidien s’intéresse au parrainage des candidatures à la présidentielle 2019 et constate : «Un système, mille postures !»

Dans ce journal, le sociologue politique, Ibou Sané, estime que «plus on élève la barre, plus on aura des candidatures qualité».

Pendant ce temps, Le Soleil s’appuie sur le «Décret qui doit mettre fin à la polémique» et précise que «la Caisse d’avance n’est pas un fonds politique» et que ce faisant, elle est soumise au contrôle de l’Etat.

«Procès Khalifa Sall, cas Karim Wade, percée Idrissa Seck…Les verdicts de Mame Mbaye Niang», titre La Tribune.

Dans L’Observateur, Seydou Guèye, porte-parole du Gouvernement «livre Khalifa et dézingue Idy».

«Personne n’osera plus dilapider les ressources d’une régie d’avance…Idrissa Seck est dans une démarche politique erratique», soutient Seydou Guèye.

«Quand l’irrationnel s’invite dans la caisse : ces cas de transe et malaise qui secouent le procès de Khalifa Sall», titre Vox Populi, soulignant que des partisans du maire de Dakar tombent en transe, des avocats victimes de malaise.

TE/APA

Commentaires
Haut