Société

Plaidoyer pour une meilleure représentativité des femmes dans les sphères politiques

Phot d’ensemble , lancement des activités du Compendium des compétences féminines de Côte d’Ivoire

Photo : AIP

Abidjan, 10 fév (AIP) – La coordonnatrice du Compendium des compétences féminines de Côte d’Ivoire (COCOFCI), Euphrasie Yao, souhaite une meilleure représentativité des femmes dans les sphères politiques en Côte d’Ivoire.

Lors du lancement des activités de son organisation, au titre de l’année 2018, vendredi, à l’hôtel du district Plateau Abidjan, l’ancienne ministre de la promotion de la femme Euphrasie Kouassi Yao a déclaré vouloir voir maximiser toutes les compétences pluridisciplinaires des femmes.

Pour ce faire, Mme Yao Euphrasie a invité les femmes, à se mobiliser pour participer aux élections à venir.
Il s’agit, également, de mobiliser les ressources financières pour développer l’ensemble des sous programmes du compendium en impactant positivement les filles et femmes de Côte d’Ivoire et de la diaspora et d’appuyer toutes les actions de plaidoyer de lobbying pour que la loi sur la représentativité des femmes soit une réalité, a indiqué la conseillère spéciale du président de la République chargé du genre.

Les ministres de l’Emploi de la Protection civile, Jean Claude Kouassi et de la Femme, de la protection de l’enfant et de la solidarité, Mariatou Koné, ont honoré cette rencontre par leur présence.

Le programme Compendium a été identifié par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) au nombre des quatre meilleures pratiques africaines en plus de celles de l’Afrique du Sud, du Rwanda et de l’Ouganda susceptibles de permettre au continent d’atteindre les Objectifs de développement durable (ODD), rappelle-t-on.

(AIP)

mck/nmfa/fmo

Commentaires
Haut