Dimbokro

Bilan 2017 des activités de la région sanitaire du N’zi-Iffou-Moronou

Une photo de famille des participants de la réunion bilan

Photo : AIP

Dimbokro, 09 fév (AIP) – La région sanitaire du N’zi-Iffou-Moronou fait le bilan de ses activités 2017, lors d’un atelier, présidé jeudi et vendredi, par le secrétaire général 2 de préfecture, Soro Sana, en présence du représentant du cabinet du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, l’inspecteur de la santé Dr Dénoman, à Dimbokro.

Durant deux jours, la soixantaine de participants venus de Daoukro, Bongounaou et Dimbokro, a, au cours des échanges, analysé les différents résultats présentés. Ils ont dégagé les ressources, les forces et faiblesses et faits des recommandations. Ils ont relevé un bilan mitigé et parfois insuffisant dans les activités de routines en dépit des excellents résultats obtenus dans les missions spécifiques programmées au plan national.

Fort de ce constat, ils ont convenu de mener des réflexions sur les difficultés de terrain rencontrées par les techniciens. Il s’agit, entre autres, des questions de budgets limités, de ressources humaines, d’équipements et spécifiquement de l’absence de moyen de mobilité du directeur départemental de la santé de Prikro et la prise d’un acte pour soutenir l’utilisation de logiciel dans le système comptable des agents de santé.

« Il reste aussi que dans le contexte actuel du financement basé sur la performance qui s’annonce à grands pas, les animateurs des services sanitaires se doivent désormais de tout mettre en œuvre pour améliorer leur rendement », a fait remarquer Soro Sana, soulignant que la question de la santé reste un combat collectif.

(AIP)

ik/fmo

Commentaires
Haut