Transports

Le ministre des Transports dément le renouvellement forcé et systématique des «Gbaka»

Le ministre des Transports, Amadou Koné

Photo : AIP

Abidjan, 08 fév (AIP)- Le ministre des Transports, Amadou Koné a démenti la mesure de renouvellement forcé et systématique des minicars appelés communément « Gbaka », selon un communiqué parvenu à l’AIP.

Selon le ministre, il revient qu’un agent du Fonds de développement du transport routier (FDTR), au cours d’une conférence de presse, aurait déclaré que cette structure va procéder au renouvellement forcé et systématique des minicars appelés communément « Gbaka ».

Laquelle déclaration a suscité beaucoup d’interprétations au sein des transporteurs en particulier, et de la communauté nationale en général.

Pour le ministre des Transports, il n’a jamais été question d’un remplacement forcé et systématique de quelque véhicule que ce soit.

Par ailleurs, le ministre tient à rappeler que le programme de renouvellement du parc automobile en Côte d’Ivoire repose sur une adhésion volontaire des acteurs du transport routier.

A cet effet, il invite toutes les entreprises de transport routier, désireuses d’adhérer à ce programme, de prendre attache avec le FDTR, en vue d’en bénéficier.

(AIP)

bsp/fmo

Commentaires
Haut