Sénégal

08 Février 2018 – Le procès de Khalifa Sall et Cie toujours à la Une

APA-Dakar (Sénégal) – Les quotidiens sénégalais reçus jeudi à APA continuent d’accorder un traitement de faveur au procès Khalifa Sall et Cie, mis en cause dans l’affaire dite de la gestion de la caisse d’avance de la mairie de Dakar.

Notant que Khalifa poursuit son déballage, Walfadjri écrit : «Diouf et Wade à fond dans la caisse».

Dans ce journal, le député-maire de Dakar affirme que «tous les présidents de la république ont eu à solliciter la Caisse d’avance», pour laquelle il est poursuivi pour malversations financières portant sur 1,8 milliard f cfa.

«Procès de la Caisse d’avance de la ville de Dakar-Le Procureur fâche Khalifa», titre L’As, dans lequel journal, le maire Sall dit à Serigne Bassirou Guèye que «vous avez un problème».

Le Procureur répond : «Celui qui a un problème, c’est celui qui a détourné».

Cette réponse du Procureur à Khalifa Sall est rapportée par Libération qui note : «Je n’ai pas de problème parce que je n’ai pas détourné l’argent des populations».

Faisant état d’échanges musclés entre le maire de Dakar et le Procureur, Le Quotidien parle d’ «attaques Sall et Bass».

«Vous avez quelque choses à vous reprocher», dit Khalifa à Serigne Bassirou Guèye, qui se défend : «Je n’ai pas détourné les fonds destinés aux populations».

Ce qui fait dire à Vox Populi qu’hier, c’était «une journée de passes d’armes au tribunal».

«Passes d’armes entre Khalifa et le procureur», renchérit L’Observateur.

«Procès du maire de Dakar-Khalifa Sall/Procureur : L’attaque frontale», titre Sud Quotidien.

A sa Une, Le Soleil parle  des droits fonciers des femmes au Sénégal et indique que «seules 13% (des femmes) ont accès aux terres agricoles».

En politique, L’Obs s’intéresse au leader du Parti de l’unité et du rassemblement et note «un PUR assaut».

«La candidature de Moustapha Sy, la présidentielle de 2019 et moi. Le pays traverse de réelles difficultés. Le procès de Khalifa Sall est politique», soutient Issa Sall, leader du PUR.

«Election présidentielle-Idy défie Macky avant l’heure», informe Walfadjri.

Vox Populi traite des heurs pos-électoraux à Conakry et révèle que «la Guinée (est) à feu et à sang» avec cinq morts dans la capitale dans des manifestations des partisans de l’opposant Cellou Dalein Diallo.

Nos confrères font aussi état d’une cinquantaine de personnes arrêtées.

TE/APA

Commentaires
Haut