Presse

Un prix du meilleur journaliste pour la lutte contre l’apatridie lancé en Côte d’Ivoire

Dans l’Ouest ivoirien, Barbara Hendricks, ambassadeur de bonne volonté de l’UNHCR, distribue des certificats de naissance à des enfants dans le cadre d’un programme contre l’apatridie (Juin 2014/UNHCR)

Photo : AIP

Abidjan, 06 fev (AIP) – Dans un communiqué de presse, transmis lundi à l’AIP, le ministère des Affaires étrangères rappelle qu’il est lancé en Côte d’Ivoire, un prix du meilleur journaliste pour la lutte contre l’apatridie.

La 1ère édition du prix à l’intention des professionnels des médias se déroule sous la présidence de M. Marcel Amon-Tanoh, ministre des Affaires étrangères, le Service d’aide et d’assistance aux réfugiés et Aaatrides (SAARA) du ministère des Affaires étrangères, en collaboration avec le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR).

Le/la candidat (e) doit être détenteur (trice) de la carte d’identité des journalistes professionnels (CIJP) en cours de validité et soumettre un article de presse écrite ou audiovisuelle (reportage, interview, enquête) sur l’apatridie en Côte d’Ivoire.

Les lauréats recevront diverses récompenses. Le1er prix comprend un ordinateur, un dictaphone numérique, des numéraires et une participation à une formation en droit international à Strasbourg (France).

Le 2ème prix est constitué d’un ordinateur, un dictaphone numérique, de l’argent et une participation à une formation en droit international à San Remo (Italie). Le 3ème prix est composé d’un ordinateur, un dictaphone et de l’argent également.

Toutes les productions doivent être soumises aux membres du jury à l’adresse ci-dessous indiquée durant la période du 30 septembre 2017 au vendredi 15 février 2018 à 12H : p.apatridie_hcr@diplomatie.gouv.ci.

Pour toutes informations complémentaires, appeler le +225 08 24 00 85 ou consultez le site www.saara.gouv.ci.

Concernant les normes à respecter, les productions écrites ne doivent pas dépasser 5 000 caractères, quand les productions audiovisuelles ne doivent pas excéder 13 minutes. Les candidatures féminines sont vivement encouragées, conclut le communiqué.

(AIP)

cmas

Commentaires
Haut