Fonction publique

Vers la consolidation de la plate-forme intersyndicale des fonctionnaires

Le porte-parole principale de l’IFCI Jean Yves Abonga

Photo : AIP

Yamoussoukro, 04 fév (AIP) – Un séminaire de consolidation de l’Intersyndicale des fonctionnaires de Côte d’Ivoire (IFCI) s’est tenu samedi au lycée Mamie Adjoua de Yamoussoukro.

Ce séminaire se veut, selon un leader syndical, Jean Yves Abonga, une rencontre d’échanges pour une meilleure organisation de la plate-forme des syndicats des fonctionnaires, en dégageant un plan d’action pour les années à venir. Cette rencontre vise également à identifier les revendications nouvelles qui seront portées auprès du Gouvernement et à analyser la question de la trêve sociale conclue avec le Gouvernement en 2017.

« On est persuadé que, pour résoudre nos préoccupations, on doit être uni pour briser les frontières qui existaient entre nous », a déclaré Jean Yves Abonga qui a demandé à la base de mener des réflexions, au vu des enjeux qui attendent les fonctionnaires.

Le porte-parole principal de l’Intersyndicale a salué l’union des forces qui a amené le gouvernement à trouver des solutions aux préoccupations des fonctionnaires de Côte d’Ivoire.

« Nous avons déjà démontré cela sans mettre en mal nos intérêts pour trouver des solutions pour les fonctionnaires de Côte d’Ivoire », a-t-il indiqué, ajoutant que l’Intersyndicale veut être l’interlocuteur privilégié du gouvernement pour les questions concernant les fonctionnaires de Côte d’Ivoire.

Jean Yves Abonga a saisi l’occasion pour demander aux fonctionnaires de se faire enrôler pour bénéficier des prestations de la Caisse nationale d’assurance-maladie (CNAM) dans le cadre de la couverture maladie-universelle (CMU).
(AIP)
nam/kp

Commentaires
Haut