Transports

Quipux Afrique vise l’excellence dans la délivrance de titres du transport en 2018

Le DG de Quipux Afrique Ibrahima Koné et les récipiendaires lors de la réunion de rentrée 2018

Photo : AIP

Yamoussoukro, 04 fév (AIP) -Le directeur général de la société Quipux Afrique, Ibrahima Koné, s’est engagé à placer l’année 2018 sous le signe de l’excellence et de la performance dans la délivrance des titres du transport terrestre en vue de fournir une base de données fiables et sécurisées à l’Etat de Côte d’Ivoire dans l’automatisation de la gestion des infractions.

« C’est cet engagement que la direction générale prend parce que nous sommes à un virage et commençons la quatrième année de notre aventure et cette aventure doit opérer un virage numérique », a indiqué le directeur général de Quipux Afrique lors de la réunion de rentrée de la structure organisée samedi à la mairie de Yamoussoukro.

Le patron de la société chargée de la conception, de l’ingénierie, du financement, de la mise en place et de l’exploitation du système de gestion intégrée des activités du transport routier en Côte d’Ivoire a relevé des difficultés en matière de mobilité urbaine, de sécurité routière et de nécessité de modernisation du transport.

« Quipux Afrique, désormais acteur majeur du ministère des Transports, veut jouer un rôle beaucoup plus important de façon à faire des propositions au ministre Amadou Koné et apporter des solutions concrètes aux préoccupations des populations », a ajouté Ibrahima Koné.

Rappelant les missions de sa structure qui est au service de l’Etat de Côte d’Ivoire, M. Koné a exhorté son personnel à la responsabilité, de sorte à fournir des éléments crédibles liés au contrôle routier qui, en intégration avec d’autres ministères, permettent d’avoir une certaine traçabilité.

Le premier responsable de l’opérateur technique du Centre de gestion intégré (CGI), se félicitant du dynamisme de son équipe et des acquis obtenus par sa structure, a indiqué que l’année 2018 sera également celle de la reconnaissance avec des contrats de performance pour récompenser le mérite à travers un système de bonification.

« Nous allons aller vers le renforcement de capacité. (…) Permette des mises à niveau pour préparer les prochaines mutations importantes, de sorte que tout le monde soit prêt au niveau de l’informatique », a promis le DG du CGI.

Il a informé également que des instructions ont été données à la direction des Ressources humaines de façon à travailler sur le profil de carrière des agents avec une meilleure structuration de l’organigramme, avec des postes et des niveaux d’échelon qui respectent la convention collective et les dispositions réglementaires en cours.

La réunion de rentrée et de bilan de Quipux Afrique a été l’occasion pour le porte-parole des délégués, Blaï Patricia, de présenter des doléances au plan social et de rassurer surtout la direction générale de leur engagement à travailler sans relâche pour l’atteinte des objectifs.
(AIP)
nam/kp

Commentaires
Haut