Etats-Unis

Discours sur l’état de l’Union : Donald Trump appelle à l’unité des américains

Donald Trump, lors de son discours sur l’état de l’Union

Photo : AIP

Abidjan, 31 jan (AIP) – Le président Donald Trump a appelé, mardi, à l’unité des Américains, lors de son  deuxième discours sur l’état de l’Union, au congrès américain à Washington D.C.

« Je lance un appel en direction de tous afin que nous mettions nos divergences de côté pour trouver un terrain d’entente et réaliser l’unité que nous devons au peuple qui nous a élus pour qu’on le serve », a déclaré le président américain, devant les républicains et les démocrates, au grand complet.

Donald Trump a salué la mise en œuvre de sa réforme fiscale et les 2,4 millions d’emplois qu’elle aurait créés. Pour lui, les défaites et les intempéries qui ont marqué la dernière année ont révélé  la beauté de l’Amérique.

Le président américain a invité, également, les législateurs,  à s’accorder sur un plan évalué,  à au moins 1300 milliard de dollars américains, soit 650 000 milliards de francs CFA,  pour que des infrastructures fiables, soient mises en place rapidement.

Présentant les piliers centraux de son prochain plan à l’immigration, le locataire de la maison blanche a proposé vouloir offrir la citoyenneté pour les 1,8 millions d’immigrants illégaux, qui sont venus aux États-Unis, à un jeune âge, communément appelés « Dreamers ».

Une offre qu’il a lié, au respect d’exigences en matière d’éducation, de travail et et moralité, tout en étant résolu à mettre fin à la loterie des visas pour « s’orienter vers un système d’immigration fondé sur le mérite ».

Au niveau militaire, il s’est voulu incisif. « Nous devons moderniser et reconstruire notre arsenal nucléaire, en espérant ne jamais avoir à l’utiliser, mais le rendre si puissant et fort qu’il dissuadera tout acte d’agression », a-t-il préconisé.

Selon le président, la poursuite vers l’arsenal nucléaire de Kim Jong-Un pourrait, dans un avenir rapproché, menacer les États-Unis et ses alliés. «Les expériences passées nous ont appris que la complaisance et les concessions n’invitent qu’à l’agressivité et à la provocation», a-t-il insisté.

Le  discours sur l’état de l’Union est un événement annuel aux États-Unis, lors duquel le président présente son programme pour l’année en cours devant la branche législative du gouvernement fédéral à Washington, D.C, rappelle-t-on.

(AIP)

nmfa/fmo

Commentaires
Haut