Séguéla

Plus de 200 000 enfants à vacciner contre la rougeole et la rubéole, à Séguéla

Le directeur régional (au micro) accompagné de son DD (en complet noir) lors de son allocution (Séguéla, 26 janvier)

Photo : AIP

Séguéla, 26 jan (AIP) – Au total, 200 237 enfants de neuf mois à 14 ans devront être immunisés contre la rougeole et la rubéole dans le district sanitaire de Séguéla (Centre-ouest, région du Worodougou), a relevé l’AIP, vendredi, lors de la cérémonie locale de lancement de la campagne de vaccination, à la place de la République.

Pour le premier adjoint au maire, Sindou Dosso, qui a souhaité que ses administrés aient recours aux services médicaux de façon préventive, les enfants cibles de la présente campagne se doivent d’être vaccinés ‘’pour le bien de la population, pour le bien de toute la Côte d’Ivoire’’.

« On doit être le policier de son voisin. Nos enfants s’amusent ensemble. Si celui du voisin n’est pas vacciné, il va contaminer les autres. Donc, il faut veiller à ce que tout le monde soit vacciné », a conseillé le directeur départemental de la Santé, Dr Béda Simplice, à la suite du directeur régional de la Santé, Dr Akui Okamou, qui, lui, a invité les populations à se rendre massivement dans les lieux prévus à cet effet dans la commune.

A Séguéla, neuf sites sont ouverts pour la présente campagne lancée à l’EPP Château située à proximité de la place de la République. En outre, des équipes mobiles constituées de professionnels de la santé sillonneront les établissements scolaires afin d’atteindre la cible des élèves, a rassuré Dr Beda Simplice face aux préoccupations de certains parents.

« Je vous invite à faire sortir les enfants, surtout à les amener à recevoir le vaccin pour que la Côte d’Ivoire soit débarrassée de ces maladies au plus tard en 2020 », a souhaité la Secrétaire générale (SG) 2 de la préfecture, Mme Traoré née Moïse-Henri Imelda Marguerite Marie Irène Doussou, représentant le préfet Benjamin Effoli.

Cette campagne conjointe de vaccination dont le lancement officiel a eu lieu vendredi, à Toulepleu est la première du genre en Côte d’Ivoire où, en 2017, il a été enregistré 116 cas de rougeole et 322 autres cas de rubéole.

(AIP)

njn/kkp/akn/fmo

Commentaires
Haut