Politique

Ouattara et Bédié invités à “sauver une autre fois” le pays

L’ex-ministre ivoirien de l’Enseignement supérieur, Saliou Touré, président de l’Université internationale de Grand-Bassam

Photo : APANEWS

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire)- L’ex-ministre ivoirien de l’Enseignement supérieur, Saliou Touré, président de l’Université internationale de Grand-Bassam, a invité mercredi à Abidjan le chef de l’Etat Alassane Ouattara et son aîné Henri Konan Bédié à “sauver une autre fois la Côte d’Ivoire” afin que la crise qu’a connue le pays ne se répète plus, lors d’une cérémonie de présentation de vœux.

M. Saliou Touré qui recevait les vœux du nouvel an d’une délégation de la Fondation Henri Konan Bédié, au sein de l’Université de Grand-Bassam, à Cocody (est Abidjan), en qualité de président du Comité d’honneur, a appelé l’actuel chef de l’Etat et le leader du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci), à garantir la paix en Côte d’Ivoire.

“Ce sont ces deux personnes, de mon point de vue, qui peuvent aujourd’hui ramener la paix, faire la réconciliation de la Côte d’Ivoire et qui peuvent donner des orientations à notre pays pour que les malheurs que nous avons connus ne se répètent plus. Nous comptons sur eux pour qu’ils sauvent une autre fois la Côte d’Ivoire”, a déclaré M. Saliou Touré.

“Ils sont bien d’accord entre eux et s’entendent parfaitement et nous autres, nous n’avons pas d’autres choix que de suivre leurs orientations. (Car) la Côte d’Ivoire doit suivre ce qu’a tracé le président Houphouët-Boigny et c’est grâce à ces deux personnes que nous arriverons à être un pays émergent”, a-t-il ajouté.

L’ex-ministre Saliou Touré a assuré qu’il sera toujours aux côtés de M. Bédié, un ami de longue date, quels que soient les aléas qu’ils traverseront. Et ce, en vue de “faire connaître ses pensées, ses actions et tout ce qu’il fait pour la Côte d’Ivoire”.

“Je connais le président Henri Konan Bédié depuis 1950, j’étais alors en classe de 6ème au collège moderne de Bingerville (à l’Est d’Abidjan) qui est devenu aujourd’hui le lycée moderne Gnaléga”, a-t-il dit, révélant que M. Bédié était venu passer l’examen du Brevet élémentaire, à cette époque.

La Côte d’Ivoire a connu une grave crise postélectorale en 2010/2011 qui a provoqué la mort de plus de 3.000 personnes. Le pays organisera pour l’année en cours des élections municipales, régionales et sénatoriales. Et ce, avant les élections présidentielles de 2020.

La délégation de la Fondation Henri Konan Bédié était conduite par Yao Noël, président de cette organisation créée en 2015. M. Saliou Touré, premier docteur d’Etat des sciences mathématiques en Côte d’Ivoire, est président du Comité d’honneur de cette fondation.

PIG/ap/ls/APA

Commentaires
Haut