Afrique du Sud

La justice sud africaine dénie tout droit de Winnie Mandela sur la maison de Nelson Mandela

APA-Pretoria (Afrique du Sud)- Winnie Madikizela-Mandela a perdu tout droit sur la maison de Nelson Mandela à Qunu, le village natal de ce dernier, suite à une décision vendredi de la Cour suprême d’appel (SCA).Madikizela-Mandela, qui a divorcé de Nelson Mandela peu après sa libération de prison, avait fait appel contre une décision datant de 2016 de la Haute Cour de la province du Cap oriental à Mthata statuant qu’elle n’avait aucun droit sur cette propriété et que Mandela en était le propriétaire légitime.

Dans son testament, Mandela a laissé la propriété au Nelson Mandela Family Trust au profit de la famille et de sa femme, Graca Machel, et de sa famille.

Madikizela-Mandela voulait que les tribunaux annulent une décision prise en 1997 par le ministre des Affaires foncières de faire don de cette parcelle à Mandela.

Mais le SCA – en accord avec la Haute Cour de Mthatha – a conclu qu’il y avait un « retard déraisonnable » de la part de Madikizela-Mandela pour réexaminer cette décision.

« En ce qui concerne la demande de faire tolérer le retard, le SCA a jugé qu’une personne raisonnable dans la position de [Madikizela-Mandela] aurait revendiqué un droit de propriété sur cette villa avant la mort de M. Mandela.

« Il a estimé que le délai de [Madikizela-Mandela] était préjudiciable à la succession et aux héritiers de M. Mandela parce que sa version des événements n’était pas disponible.

NM/afm/lb/od/APA

Commentaires
Haut