Asie

La Chine interdit la transformation et la vente d’ivoire

La mesure de la Chine a été applaudie par de nombreux pays africains

Photo : AIP

Abidjan, 19 jan (AIP)-La Chine a interdit toute activité de transformation et de vente d’ivoire, a déclaré jeudi Lu Kang, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

« Le Bureau national des forêts de Chine a annoncé le 31 décembre 2017 l’interdiction de la transformation et de la vente d’ivoire dans le pays. La Chine a mis fin aux activités des 34 entreprises de transformation et des 143 entreprises de vente d’ivoire », a indiqué M. Lu, cité par l’agence Xinhua.

« La mesure de la Chine a été applaudie par de nombreux pays africains, parce que ces mesures peuvent aider à briser à sa source la chaîne du commerce de l’ivoire, à protéger les éléphants d’Afrique et l’écosystème africain et mondial, ainsi qu’à fermer le principal marché du commerce de l’ivoire du monde », a-t-il ajouté.

En tant que signataire de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction, la Chine a toujours rempli ses obligations, et a fait de nouvelles contributions à la protection des animaux sauvages en Afrique avec l’interdiction complète du commerce de l’ivoire, a estimé le porte-parole en soulignant que la Chine est prête à travailler les pays africains et la communauté internationale pour lutter contre braconnage et le commerce illicite des animaux sauvages.

La Chine s’est engagée à soutenir la protection de la faune en Afrique et à lutter avec les pays africains contre le trafic et le braconnage des animaux sauvages lors du sommet de Johannesburg de 2015 et la même année a suspendu les importations d’ivoire et de tous les produits en ivoire.

(AIP)

sdaf/kam

Commentaires
Haut