Sécurité

Le maire de Bouaké qualifie de “brutales” les manifestations des soldats

Le maire de Bouaké Nicolas Djibo

Photo : Alerte Info

Abidjan, 10 jan 2018 -[ALERTE INFO]- Le maire de Bouaké (Centre ivoirien) Nicolas Djibo, a qualifié de “brutales” les manifestations des soldats, après des tirs mardi nuit dans la ville, entre militaires et éléments du Centre de coordination des décisions opérationnelles (CCDO), invitant les soldats à “savoir garder raison quelles que soient leurs revendications”.

“Je demande aux soldats de savoir garder raison. Quelles que soient les revendications, on ne doit pas passer par des manifestations aussi brutale qui effraient tout le monde”, a affirmé M. Djibo, après une visite au camp du CCDO (unité d’élite).

Mardi nuit, un groupe de militaires “s’en est pris” au cantonnement du CCDO suite aux évènements survenus vendredi.

“Un blessé léger”, a été enregistré, “deux véhicules (ont été) incendiées et un autre endommagé, les locaux du CCDO mis à feu”, après les tirs, selon un bilan de l’état-major.

“Des soldats, avions MI 24 et blindés ont été” déployés à Bouaké “pour rassurer les populations”, selon le gouvernement.

Vendredi, un sergent-chef a été tué et un autre élément des Forces de sécurité blessé, après des tirs entre des éléments du CCDO et des soldats du Bataillon d’artillerie sol-sol (Bass).

EFI

Commentaires
Haut