Sénégal

10 Janvier 2018 – Les quotidiens en deuil suite au décès du khalife des mourides, Serigne Sidy Moctar Mbacké

Drapeau-Sénégal - revue de presse

Les quotidiens sénégalais se mettent en deuil suite au rappel à Dieu du 7ème khalife général des mourides, Serigne Sidy Moctar Mbacké

Photo : d'archives

APA-Dakar (Sénégal) – Les quotidiens sénégalais parus mercredi se mettent en deuil suite au rappel à Dieu, la nuit dernière, du 7ème khalife général des mourides, Serigne Sidy Moctar Mbacké, né en 1925.

«Le khalife général des mourides rappelé à Dieu-Le Sénégal en deuil», titre le quotidien national Le Soleil. Ce faisant, le journal informe que le conseil des ministres prévu ce matin est annulé.

Nos confrères décrivent le défunt khalife comme «un homme marqué par l’orthodoxie mouride». «Serigne Bassirou Mountakha Mbacké, nouveau khalife», informe Le Soleil.

«Touba perd son 7ème khalife. 7ème fils de Serigne Bara, il a fait 7 ans et 7 mois au khalifat. L’unificateur des confréries a été inhumé hier dans la nuit à Touba», rapporte Vox Populi.

«Touba perd son khalife», renchérit Le Quotidien, soulignant que le Serigne Sidy Moctar Mbacké prêchait la bonne parole pour pousser les musulmans à respecter les recommandations divines.

Pour L’As, «Serigne Sidi Moctar rejoint Bamba». Le journal informe que Macky Sall est attendu à Touba ce matin.

«Adieu le soufi !», s’exclame EnQuête, qui rappelle que le khalife des mourides est décédé hier.

Toutes choses qui font dire à Libération que «Serigne Sidy Moctar deemna (parti en langue wolof)», avant de préciser qu’il s’est éteint hier vers 20 heures à Niary Ngayné.

«Sidy Mokhtar Mbacké n’est plus !», s’exclame aussi Sud Quotidien, notant : «Informé, le président de la République a annulé le conseil des ministres prévu ce matin à 10 heures».

Quelques jours après le carnage de Boffa (Sud) où 13 jeunes ont été tués par des hommes armés, 24 Heures parle du quadrillage de la forêt de Bayotte, mais souligne qu’il s’agit d’une «opération militaire complexe et sensible».

«L’armée n’écarte pas une incursion en Guinée-Bissau», renseigne le journal.

«Ratissage de la forêt de Boffa Bayotte-L’armée fait feu de tout bois», écrit Le Quotidien, faisant dire au Soleil que «l’armée ratisse la forêt de Bayotte».

TE/APA

Commentaires
Haut