Yamoussoukro D.A.

L’installation du sénat à Yamoussoukro traduit la volonté du transfert de la capitale (ministre du Commerce)

Le ministre du Commerce de l’Artisanat et de la promotion des PME Diarrassouba Souleymane

Photo : AIP

Yamoussoukro, 09 jan (AIP) -Le ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des petites et moyennes entreprises (PME), Diarrassouba Souleymane a déclaré samedi, lors d’un dîner gala à Yamoussoukro, que la décision du chef de l’Etat, Alassane Ouattara d’installer le siège du sénat à Yamoussoukro après celui de la chambre nationale des rois et chefs traditionnels, traduit « définitivement » sa volonté de poursuivre les opérations de transfert de la capitale à Yamoussoukro.

Le ministre du Commerce a salué la décision du président de la République en tant que natif de Yamoussoukro. Il également exprimé sa gratitude aux populations et aux autorités de Yamoussoukro pour leur contribution au renforcement de la cohésion et au maintien de la paix et de l’harmonie dans la ville natale de Félix Houphouët-Boigny.

Souleymane Diarrassouba a rappelé les efforts du « digne fils d’Houphouët-Boigny qui, grâce au dialogue, à sa sagesse, sa grande expérience, a réussi à trouver les remèdes adaptés » aux difficultés qu’a connues le pays en 2017 avec la mutinerie de certains soldats, les revendications sociales des fonctionnaires, la baisse brutale de 40% des cours du cacao avec pour corollaire la diminution des revenus des paysans.

Le dîner gala de Nouvel an offert par le ministre du Commerce a été  l’occasion pour lui, de remercier les populations, les élus et cadres de Yamoussoukro ainsi que ses collaborateurs pour leur soutien et prières qui ont été utiles dans la conduite de sa mission au sein du Gouvernement du Premier ministre Amadou gon Coulibaly.
Formulant les vœux pour 2018, le  ministre Diarrasouba Souleymane a souhaité voir les prochaines élections locales se dérouler dans la paix, et la sérénité de sorte à permettre à la Côte d’Ivoire de continuer sa marche en avant vers l’émergence à l’horizon 2020.
(AIP)
nam/fmo

Commentaires
Haut