Religions

Vœux du Nouvel an : les guides religieux assurent le président Ouattara de leur soutien spirituel

Abidjan, 04 jan (AIP)- Lors de la traditionnelles cérémonie officielle de présentation de vœux du Nouvel an, jeudi, les guides religieux chrétiens et musulmans ont assuré le Président Alassane Ouattara de leur soutien spirituel, en vue de lui permettre de persévérer de l’œuvre de construction de la Côte d’Ivoire.

« En tant que chef de l’Etat, vous être le garant de stabilité de la Nation. C’est une noble et délicate mission, nous voulons vous assurer de nos ferventes prières afin que Dieu soit votre premier conseiller, dans le secret de votre conscience. Qu’il soit votre guide et protecteur », a formulé l’évêque d’Abengourou, Boniface Ziri, intervenant au nom du Forum national des confessions religieuses.

« Ce qui reste à faire est toujours plus important que ce qui a été déjà fait, telle est la loi de la vie. C’est pourquoi, nous continuerons de prier pour apaiser les esprits quant à l’échéance 2020 dont les signes avant coureurs d’inquiétudes sont déjà perceptibles », a réitéré au nom de la communauté musulmane, le président du Conseil supérieur des imams (COSIM), Cheick Boikary Fofana.

Les deux guides religieux se sont félicités des acquis enregistrés en 2017 notamment en matière infrastructurelle. Ils ont notamment salué l’ouverture de centres de santé dont le centre hospitalier universitaire (CHU) d’Angré et le centre de radiothérapie de Cocody, ainsi que la construction d’infrastructures routières.

Mgr Ziri et l’imam Boikary Fofana ont également salué les grands chantiers lancés en 2017, entre autres, le projet du métro d’Abidjan et de l’échangeur de l’amitié ivoiro-japonaise qui augurent de lendemains meilleurs.

Les guides religieux ivoiriens ont également soulevé les questions sociales de l’heure liées notamment au foncier rural, aux exilés, aux prisonniers en attente de jugement, à l’école et aux conditions de vie des populations.

« Nous saluons les efforts déjà consentis dans la recherche de solutions à ces différentes questions et nous vous encourageons, avec notre soutien spirituel, à toujours œuvrer à la consolidation des acquis et à ne jamais baisser les bras. Car aucun sacrifice n’est trop grand pour la paix et le développement d’une nation », a signifié l’évêque d’Abengourou.

Le président du COSIM a pour sa part encouragé le Président Ouattara et le Gouvernement à persévérer dans les initiatives de moralisation de la vie publique et de lutte contre la pauvreté par une meilleure redistribution des fruits de la croissance. Il l’a aussi appelé à rester à l’écoute des aspirations profondes des populations.

(AIP)

kg/cmas

Commentaires
Haut