Dimbokro

La rentrée des classes effective mais timide dans le secondaire dans le N’zi

M Konaté qui a affirmé la reprise des cours aussi bien à Bocanda qu’à N’zécrèssou

Photo : AIP

Dimbokro, 04 jan (AIP) – La rentrée des classes est effective mais timide dans les différents établissements secondaires publics et privés, a constaté l’AIP, jeudi, premier jour de rentrée à l’école après les congés de Noël dans la capitale du N’zi.

En dehors du collège de proximité de Djangokro, des collèges privés Ackant et N’zi-Comoé où les élèves ont manqué à l’appel, tous les autres établissements scolaires primaires et secondaires du N’zi, ont repris le chemin des classes.

« Vous constatez avec nous que l’affluence n’est pas de mise, ce matin, dans le secondaire mais j’ai demandé aux chefs d’établissements et aux enseignants de dispenser les cours même s’il n’y a qu’un seul apprenant », a confié le DRENETFP, Konaté Alassane, rencontré ce matin, faisant le tour des écoles.

M Konaté qui a affirmé la reprise des cours aussi bien à Bocanda qu’à N’zécrèssou, a marqué sa satisfaction de voir la rentrée effective et sans incidents dans la région.

« Nous espérons que demain, la rentrée sera totale avec l’arrivée des retardataires. Nous en appelons à l’esprit citoyen des uns et des autres pour que l’école reprenne pour le bonheur de nos enfants », a espéré M. Konaté, invitant les partenaires de l’éducation notamment les parents à jouer pleinement leur partition.

En décembre, a plus d’une dizaine de jours de la date officielle des vacances scolaires de Noël prévues pour le 22 décembre par le ministère de l’Education nationale, de l’enseignement technique et de la Formation professionnelle, les élèves des différents établissements scolaires de Dimbokro ont perturbé les cours en vue d’obliger les autorités éducatives locales à les libérer par anticipation pour ces congés de nouvel an.

(AIP)

ik/fmo

Commentaires
Haut