Cameroun

Quinze personnes mortes ensevelies dans une mine d’or au Cameroun

Photo d'archives

APA – Douala (Cameroun) – Au moins quinze orpailleurs ont trouvé la mort dans l’effondrement d’une mine d’or située dans la localité de Ngoe Ngoe à l’Est du Cameroun, a appris jeudi APA de sources concordantes.

Essentiellement des riverains de la mine, les victimes, à l’instar des populations des localités environnantes, avaient pour principale activité la recherche de l’or.

A en croire le quotidien Le Messager et l’hebdomadaire Repères, la mine dans laquelle s’est produit le drame avait été « abandonnée par des exploitants chinois, sans aménagement, contrairement à ce que prévoit la réglementation en vigueur ».

Selon l’association Forêts et développement rural (FODER) qui a enquêté sur le terrain, « 43 personnes sont décédées dans les sites miniers de l’Est en 2017 en l’espace de dix mois».

Très en vogue dans l’est du Cameroun, l’orpaillage ne constitue pas moins un frein à la régulation du secteur par la structure appropriée mise en place par le gouvernement, en l’occurrence le Cadre d’appui et de promotion de l’artisanat minier (CAPAM).

MBOG/cat/APA

Commentaires
Haut