Economie

L’Etat prévoit une réforme fiscale « complète » à partir de 2018

« En vue d’améliorer nos finances publiques, nous comptons accélérer la mise en œuvre cohérente et complète de la réforme fiscale à partir de 2018 », a indiqué le chef de l’Etat ivoirien

Photo : AIP

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – L’Etat de Côte d’Ivoire prévoit une réforme fiscale « complète » à partir de 2018 en vue d’améliorer les finances publiques du pays, a annoncé dimanche le président Alassane Ouattara, dans son message de nouvel an à la Nation.

« En vue d’améliorer nos finances publiques, nous comptons accélérer la mise en œuvre cohérente et complète de la réforme fiscale à partir de 2018 », a indiqué le chef de l’Etat ivoirien.

Il a fait savoir que l’ambition du gouvernement est que « l’économie ivoirienne génère davantage de recettes fiscales pour maintenir l’élan remarquable de la croissance économique, qui doit être de plus en plus inclusive ».

La nouvelle réforme fiscale devrait permettre « une mobilisation d’importantes ressources nécessaires au financement des priorités du gouvernement, sur les marchés internationaux et régionaux ».

Cette réforme intervient dans un contexte marqué par des « chocs internes et externes », qui ont entraîné une chute des cours du cacao de plus de 40% sur le marché international et une réduction du budget de l’État.

Dans la loi des finances pour l’exercice 2018 le gouvernement prévoit une réforme fiscale « progressive ». Dès ce 2 janvier, entre en vigueur la nouvelle loi fiscale qui comprend entre autres, une hausse de 0,5% sur les transferts d’argent (à l’envoi) et une taxe dans le secteur du bois.

PIG/ap/ls/APA

Commentaires
Haut