Mali

26 Décembre 2017 – Amadou Toumani Touré en vedette dans les quotidiens

Le retour d’exil de l’ancien président malien Amadou Toumani Touré, à la Une des journaux maliens

Photo : d'archives

APA-Bamako (Mali) – Le retour d’exil de l’ancien président malien Amadou Toumani Touré (ATT) par ses initiales, est le principal sujet abordé dans tous les quotidiens maliens ce mardi.

« Retour de l’ancien président Amadou Toumani Touré : accueil populaire et fraternel » peut-on lire à la une quotidien public l’Essor.

Le journal propose une image où on voit ATT faire un véritable bain de foule sur un véhicule décapotable.

« Les Bamakois sont sortis massivement ce dimanche matin pour accueillir triomphalement l’ancien président Amadou Toumani Touré de retour du Sénégal après 5 longues années d’exil » écrit le journal  dans le premier paragraphe de son article.

« De persona non grata à un homme très sollicité, » renchérit le quotidien le Combat rappelant au passage la tentative, en 2013, du gouvernement d’IBK de mettre en accusation ATT pour haute trahison, en raison de sa gestion du pays de 2002 à 2012. Une tentative qui a abouti, en décembre 2013, à un non-lieu pour l’ancien président, faute de preuve.

Le quotidien privé Nouvel Horizon souligne l’union sacrée autour de ce retour : « Pour une fois les Maliens à l’unisson pour magnifier le geste d’IBK » écrit le journal expliquant que la décision de faire venir ATT est bien appréciée par tous les Maliens, de quelque bord politique qu’ils soient.

Quant au quotidien l’Indicateur du renouveau, il se projette dans  l’après retour de Amadou Toumani Touré. « ATT est arrivé ! Et après ? » se demande ainsi le confrère.

Pour l’auteur de l’article, « ATT est arrivé et on peut dire qu’il a triomphé. On ne peut pas s’empêcher de se projeter dans l’avenir même si le président IBK s’emploie depuis une semaine à nier tout calcul politique ou politicien derrière la décision de faire revenir l’ex-président de la République. Dans les camps des deux hommes, l’avenir hante déjà les esprits et la division s’y est installée. Les pro-IBK sont partagés entre ceux qui militent pour une alliance avec les partisans d’ATT dont on veut même avoir un représentant dans le prochain gouvernement ; de l’autre côté, d’autres crient au scandale et évoquent une seconde trahison du capitaine Amadou Haya et compagnie, qui ont fortement participé à la victoire d’IBK en 2013.’’

Le quotidien Le Républicain, proche de l’opposition, lui aussi, propose une analyse critique du retour d’ATT.

« Retour d’ATT : Jeu politique ou manœuvre politicienne du pouvoir ? » se demande le Républicain. A cette interrogation principale, le confrère ajoute une : « Quel bénéfice politique IBK peut-il attendre du retour d’ATT, à quelques encablures de l’élection présidentielle et au moment où les épouses des bérets verts cherchent à faire monter la pression pour obtenir le jugement de Amadou Aya Sanogo et consorts, pour assassinat et complicité d’assassinat d’une vingtaine de bérets rouges ? »

Autant de questions sans réponse, comme pour dire bien malin qui saura les conséquences politiques du retour d’ATT.

AD/od/APA

Commentaires
Haut