M’batto

La ville d’Assahara (M’batto) dotée d’une aire de jeux polyvalente

Photo : AIP

Dimbokro, 24 déc (AIP) – L’ONG ‘Agnintié Anitché’, en collaboration avec le Fonds national de la lutte contre le Sida, a doté la sous-préfecture d’Assahara, département de M’batto (Centre-Est, région du Moronou) d’une aire de jeux polyvalente pour le bonheur des enfants de la localité en cette veille de Noël et de nouvel an.

D’un coût d’environ 12,5 millions de FCFA, cette aire de jeux, d’une superficie de 2500 m2, aux dires de la présidente de l’ONG, Aka Célestine, est l’aboutissement d’un rêve longtemps caressé. « Sur cette aire de jeux polyvalente, on peut pratiquer divers jeux. Il s’agit du Maracaña, du hand-ball, du volleyball et du basket. Il y a également le toboggan, le tourniquet, la balançoire et bien d’autres encore », a expliqué Aka Célestine, ajoutant que ce centre pourra accueillir les manifestations festives et meetings.

La présidente de Agnintié Anitché a souligné qu’une modique somme sera de ce fait déboursée par les enfants pour avoir accès à ce centre.

« Aucun sacrifice n’est assez grand pour l’enfant », a indiqué Yao Effet, exhortant les populations, notamment les enfants, à fréquenter le centre. « C’est un lieu d’accueil, un espace d’épanouissement, de jeux où l’enfant va y trouver du plaisir, de la sérénité. A côté de la famille et de l’école, le centre jouera un rôle d’éducation pour les enfants », a affirmé M. Yao, lors de la cérémonie d’inauguration présidée, jeudi, par le sous-préfet de la localité, Any Edry Désiré, en présence du préfet de M’batto, Gbey Gué Antoine, du représentant du directeur régional de la Solidarité, de la Femme et de la Protection de l’enfant, des autorités coutumières et de nombreux enfants.

Le sous-préfet d’Assahara a salué l’avènement de cette aire de jeux et appelé les populations à en prendre soin pour le bonheur des enfants de la localité. « Une aire de jeux n’est pas seulement de distraction, de divertissement mais un lieu de socialisation de l’enfant », a-t-il ajouté. L’autorité a exprimé son désir de voir les enfants de sa circonscription administrative grandir en hommes accomplis, en acteurs de développement.
(AIP)
ik/kp

Commentaires
Haut