Education

Les propriétaires terriens des sites dédiés au prochain centre universitaire d’Adiaké ouvrent des comptes bancaires

La ville d’Adiaké deviendra bientôt une ville universitaire à l’image du centre universitaire de santé McGill

Photo : AIP

Adiaké, 24 déc (AIP)- Dans l’optique d’un probable dédommagement, les propriétaires terriens, leurs familles et des exploitants agricoles des sites de la prochain centre universitaire d’Adiaké ont été convoqués à la préfecture pour ouvrir des comptes bancaires, a constaté sur place l’AIP vendredi.

Ce sont 144 propriétaires terriens qui bénéficieront de purges des droits coutumiers d’un site d’une superficie de 860,6 ha, pour un montant de 6,45 milliards de FCFA.

Vingt-six familles, propriétaires des équipements et des bâtis sur ce site universitaire percevront un montant d’indemnisation de plus de 372 millions de FCFA quand des exploitants agricoles, au nombre de 131, et occupant une superficie de 798,42 ha se verront verser la somme globale de 941,1 millions de FCFA.

La ville d’Adiaké devra accueillir un centre universitaire sur un espace situé au quartier Baoulékro, sur la route menant à Mélékoukro, signale-t-on.

(AIP)

ZSGD/kp

Commentaires
Haut