Niakaramandougou

L’abattage des porcs de la zone SUCAF 2 (Niakara) pour lutter contre la peste porcine

Photo : AIP

Niakara, 23 déc (AIP) – Les éleveurs de porcs de la SUCAF-CI 2, à 100 nm au Nord de Niakara (région du Hambol) ont marqué leur adhésion à l’opération d’abattage sanitaire de tous leurs porcs en vue de l’éradication de l’épidémie de peste porcine africaine suspectée dans la zone.

Lors de la réunion tenue jeudi, les acteurs de la filière ont souhaité une implication de l’équipe de sécurité de la compagnie sucrière en vue de la réussite de cette opération.

Plusieurs éleveurs de porcs de la zone, s’inquiétant des réfractaires à l’abattage sanitaire, mais aussi et surtout de la présence de porcs en divagation, communément appelés « porcs coureurs », ont plaidé auprès du ministère des Ressources animales et halieutiques (MIRAH) en vue de l’implication de la direction de la compagnie sucrière.

« La brigade de sécurité de la SUCAF-CI 2, en quelques jours, peut efficacement abattre tous les porcs de la zone, et même ceux en divagation », a suggéré Sinaly Koné, éleveur de porcs dans la SUCAF-CI 2, arguant que cette option calmerait les probables réfractaires à cette opération inhérente à la lutte contre la peste porcine.

Le directeur départemental du MIRAH à Niakara, Thimotée Sahin Dibo, au cours de la rencontre tenue jeudi au village 1 avec les acteurs de filière porcine de SUCAF-CI 2, a souligné que la garantie d’un élevage sain et surtout l’indemnisation des victimes étaient liées à l’abattage de tous les porcs de cette zone.

(AIP)

Jbm/kp

Commentaires
Haut