Bouna

La scolarisation de la jeune fille en nette progression dans le Bounkani (DREN)

Le Dren de Bouna, Koffi Hyancinthe (au centre)

Photo : AIP

Bouna, 22 déc (AIP)- La scolarisation de la jeune fille, dans le cycle primaire, est en nette progression dans le Bounkani, a appris l’AIP, jeudi, auprès du service de la Statistique de la Direction régionale de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle (Drenetfp) de cette circonscription.

Selon cette source, ce sont 11 225 élèves filles enregistrées dans le primaire au titre de l’année scolaire 2014-2015. L’année suivante, ce nombre est passé à 16 430 filles. Et pour ce qui est de l’année 2016-2017, ce sont 17 708 filles qui ont drainé ce premier cycle de formation.

Des indicateurs confirmant bien la croissance de l’effectif des jeunes fille à l’école dans cette zone du pays où les pesanteurs sociales dont les mariages précoces et autres phénomènes étaient particulièrement un frein à l’épanouissement de celles-ci.

Selon un agent du service de la Stratégie, de la Planification et des Statistiques (SPS) de cette Direction, Tra Léon Armand, cette nette progression prend principalement sa source dans la volonté affichée par le directeur régional, Koffi Komenan Hyacinthe, à prioriser la scolarisation de la jeune fille.

En effet, dès sa prise de fonction, ce dernier avait effectué des tournées dans cette vaste région traversant villages et hameaux et expliquant aux parents de chaque communautés le bien fondé d’inscrire leurs filles à l’école. Aussi, la mise en œuvre des résolutions du symposium initié par le DREN Koffi, a bien eu un écho favorable sur la question.

A cela s’ajoute l’implication des organismes dont l’UNICEF et ONG telles que Save the Chlidren qui ont entrepris dans la région des programmes intégrant la scolarisation de la jeune fille.

(AIP)

on/fmo

Commentaires
Haut