Religions

Des leaders religieux et communautaires formés sur les dangers des mariages précoces

La ministre de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité, Pr Mariatou Koné

Photo : AIP

Abidjan, 8 déc (AIP)- Des leaders religieux et communautaires ont été formés, jeudi, à Abidjan, sur les dangers des mariages précoces dans le cadre des 16 jours d’activisme pour les droits des femmes initiés par le ministère de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité (MFPES) en collaboration avec Usaid-ProJustice.

« Aujourd’hui c’est la sensibilisation et la formation des leaders religieux et d’association, parce que le mariage des enfants est la plupart célébré soit les chefs de communauté, ou les chefs religieux. Donc il nous est apparu nécessaire de les sensibiliser et les informer sur les dangers d’abord et sur les conséquences qu’ils encourent eux-mêmes en encourageant ces mariages précoces », a expliqué le coordonnateur accès à la justice de Projustice, Me Drissa Traoré.

Selon lui, il s’agit d’amener l’ensemble de la population à lutter contre les mariages précoces au regard des nombreux inconvénients qui y sont liés, entre autres, le maintien des filles dans leur statut inférieur à l’homme, ce qui ne leur permet pas de sortir de la pauvreté, les violences et abus sexuels, la déscolarisation, les infections sexuellement transmissibles, le Vih/sida et la mortalité.

Pour y parvenir, les leaders religieux et communautaires ont été formés sur le cadre général des mariages précoces, les conséquences et recours juridiques, les violences basées sur le genre ainsi que la prise en charge judiciaires des survivantes des violences basées sur le genre.

Chaque année, plus de 15 millions de filles dans le monde sont mariées de force avant l’âge de 18 ans. Ces filles voient alors leur droit à l’enfance et à l’éducation volé, et leurs perspectives d’avenir et d’évolution limitées. Les mariages forcés et précoces maintiennent les jeunes filles dans des conditions de pauvreté et d’impuissance, de génération en génération.

(AIP)

ask

Commentaires
Haut