Education

Les lauréats du prix d’Excellence 2017 du ministère de la Défense reçoivent leurs récompenses

Le ministre d’État, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko

Photo d'archives

Abidjan, 07 déc (AIP)- Les lauréats classés 2ème et 3ème de la catégorie École militaire du prix d’Excellence du ministère de la Défense, édition 2017, ont reçu jeudi, leurs récompenses lors d’une cérémonie organisée au mess des officiers de l’état-major des armées.

Il s’agit de l’ex-enfant de troupe en classe de Terminale C à l’École militaire préparatoire technique (EMPT) au cours de l’année scolaire 2016-2017, Soro Zié Ange Michel (classé 2ème) et de son condisciple Kra N’Dri Ange Victoria, en classe de 5ème cette année scolaire 2017-2018 (classée 3ème).

Le premier cité, en stage dans une école d’aviation en Chine après son succès au baccalauréat 2017, a été représenté à la cérémonie par sa mère qui a réceptionné son prix constitué d’un trophée, d’un diplôme d’honneur de la présidence de la République et d’un chèque d’une valeur de 1,5 million FCFA. Le lauréat classé 3ème a reçu un chèque d’une valeur d’un million de francs CFA en plus du trophée et du diplôme d’honneur.

Le lauréat classé 1er, l’enfant de troupe Amoikon Grâce Emmanuelle, aujourd’hui en classe de TRoisième, avait reçu son prix des mains du chef de l’État, Alassane Ouattara, lors de la cérémonie officielle du prix national d’Excellence, le 04 août 2017.

Représentant le ministre de la Défense à la cérémonie, le chef d’état-major général des armées, le Général de division Touré Sékou a encouragé les lauréats à persévérer dans l’effort. « Sachez cher fils et filles que le niveau auquel vous avez placé la barre désormais vous oblige à fournir davantage d’efforts et cela souvent au delà de vos soutenances », leur a-t-il fait comprendre.

Le Général à la retraite Firmin Detoh Letho, président du comité d’organisation du prix d’Excellence du ministère de la Défense, a prodigué les mêmes conseils aux lauréats.

Le prix d’Excellence du ministère de la Défense comporte trois catégories à savoir le prix d’Excellence des armées, celui du Glaive d’honneur de la gendarmerie et celui des Écoles militaires. Les deux premiers n’ont pas été décernés en raison des mutineries à répétions, sur fonds de revendications pécuniaires, qui ont secoué l’armée au cours de l’année 2017. Le président du comité d’organisation du prix d’Excellence du ministère de la Défense a déploré « le manque de loyauté de certains militaires et gendarmes qui ont terni l’image de l’armée ivoirienne » et qui a conduit à cette sanction.

(AIP)

kg/cmas

Commentaires
Haut