Mali

Deux otages donnent de leurs nouvelles dans une vidéo

Sur cette vidéo de 6 minutes, on peut voir les deux otages assis côte à côte

Photo : DR

APA-Bamako (Mali) – Le président du tribunal de Niono, Soungalo Koné, enlevé le 16 novembre dernier dans le centre du Mali et le sous-lieutenant Mahamadou Diawara enlevé le 18 octobre dans le centre-ouest du pays, ont donné de leurs nouvelles pour la première fois dans une vidéo diffusée par le groupe de soutien à l’islam et aux musulmans.

Sur cette vidéo de 6 minutes, on peut voir les deux otages assis côte à côte, chacun avec un turban autour du cou.

Ils s’expriment tous en Bambara, la langue nationale la plus parlée au Mali.

‘’Je suis Soungalo Koné, le président du tribunal de Niono’’, indique le juge avant d’expliquer les circonstances de son enlèvements dans la nuit du 16 au 17 novembre dernier.

Il dit : ‘’je ne pensais pas que j’allais survivre la nuit de mon enlèvement,’’ avant d’ajouter qu’il a été bien traité.

‘’Mes ravisseurs me reprochent seulement d’avoir rendu la justice avec une loi autre que la Charia. Je demande au gouvernement de tout faire pour négocier avec les djihadistes pour ma libération. »

Quant au sous-lieutenant de gendarmerie Mahamadou Diawara enlevé le 18 octobre, il s’est contenté de dire qu’il ne va pas répéter ce que son codétenu a déjà dit. Il a toutefois précisé : ‘’nos ravisseurs demandent la libération de leur camarades (djihadistes) des prisons maliennes en contrepartie de notre mise en liberté.’’

L’otage gendarme qui a affirmé également être bien traité, demande aux autorités maliennes d’accepter cette demande.

AD/od/APA

Commentaires
Haut