Parlement

Un parlementaire ivoirien propose « un nouveau paradigme » pour les relations Afrique-Union Européenne

Le député de Cocody, Yasmina Ouégnin

Photo : AIP

Abidjan, 30 nov (AIP) – Député indépendante et membre du groupe parlementaire « Vox populix » au parlement ivoirien, Yasmina Ouegnin propose, dans une tribune, un « nouveau paradigme » pour les relations entre l’Europe et l’Afrique pour un véritable développement de l’Afrique.

« Au-delà du faste des grandes rencontres au sommet, il urge que nous, jeunes leaders d’opinion, travailleurs, étudiants et migrants mettions en commun notre proximité générationnelle pour changer de paradigme et impulser un véritable changement et un nouveau modèle », déclare la parlementaire ivoirienne.

Son approche prend en compte « les aspirations légitimes de notre jeunesse, qui impose à nos dirigeants le devoir de rendre des comptes là où ce qui est attendu d’eux tarde à éclore » parce que « c’est en promouvant la participation et l’adhésion des couches sociales à la définition du projet de société dans laquelle elles entendent s’épanouir que les actions entreprises pour y parvenir pourraient enregistrer les résultats escomptés ».

De même qu’il est demandé aux Etats développés d’allouer 2% de leur PIB à l’aide au développement, elle suggère qu’une part du Fonds européen pour le développement (FED) soit allouée à des initiatives en faveur des jeunes, notamment en matière de formation, d’entrepreneuriat et d’emploi.

« Il n’y a que par de telles mesures, concrètes et ambitieuses, que nous parviendrons à réduire de manière drastique le contingent démesuré de jeunes Africains errant dans le désert ou agglutinés dans des rafiots poussifs à la recherche d’un introuvable eldorado européen », prévient-elle.

Elle en appelle à la mobilisation de toutes les femmes africaines et européennes pour « porter » ce saut qualitatif dans les relations entre les deux continents.

« J’y adhère et, pour y parvenir, je m’engage à mobiliser, à travers un plaidoyer, les parlementaires, leaders d’opinions et gouvernants de part et d’autre de la Méditerranée », promet Yasmina.

Cette proposition de Yasmina Ouégnin intervient dans le cadre des propositions pour répondre à la problématique du thème de la 5eme édition du sommet UA-UE portant sur le thème « Investir dans la jeunesse pour un avenir durable » démarré mercredi pour s’achever ce jeudi à Abidjan.

aaa/kam/ AIP

Commentaires
Haut