Partis politiques

Des jeunes du FPI veulent la réunification de leur parti

Le Président du FPI Pascal Affi N’guessan

Photo : d'archives

Abidjan, 30 nov – Des jeunes militants du Front Populaire Ivoirien (FPI), , envisage favoriser sa réunification en organisant bientôt une rencontre entre Affi N’Guessan et Aboudramane Sangaré,  a annoncé le président des communicateurs pour l’unité au sein du dudit parti , Alain Sepo, lors d’une cérémonie de réconcialiation à Yopougon ».

« Il y a un temps pour se séparer et il y a un temps pour s’unir. C’est le moment de s’unir pour constituer un véritable parti de l’opposition tant attendu par le peuple ivoirien. C’est pourquoi quand notre leader Laurent Gbagbo nous demande d’aller à l’unité, nous nous engageons alors à aller à l’unité en réconciliant nos cadres », a déclaré samedi Alain Sepo.

Le président des parlements et agoras de Côte d’Ivoire, Achille Gnahoré, a soutenu pour sa part, que « le FPI est un parti politique fort, divisé depuis trois ans et la population souffre de sa division ». Pour mettre fin à cette division, il propose de mobiliser 1.000 jeunes dont 500 iront rencontrer Affi N’Guessan et les autres jeunes croiseront Aboudramane Sangaré, pour les sensibiliser à la paix et à l’unité du FPI.

A côté de ces interventions, les jeunes militants au Front populaire ivoirien tendances Affi N’Guessan et Aboudramane Sangaré se sont réunis pour décider de mener le même combat, tout en espérant que leur appel sera suivi dans les autres régions de la Côte d’Ivoire.

tg/ena/fmo/  AIP

Commentaires
Haut