Pêche

Pêche ivoirienne: plus de 30% de la production « ne va pas à la consommation faute de conservation » (ministre)

Le ministre ivoirien des Ressources animales et halieutiques, Adjoumani Kobénan Kouassi

Photo : APA

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – Le ministre ivoirien des Ressources animales et halieutiques, Adjoumani Kobénan Kouassi, a indiqué que plus de 30% de la production de la pêche en Côte d’Ivoire « ne va pas à la consommation faute de conservation », lors d’une visite lundi matin du débarcadère de Locodjro (Ouest Abidjan), offert par le Roi Mohammed VI du Maroc.

« On a fait le constat que plus de 30% de notre production ne va pas à la consommation faute de conservation », a dit à la presse M. Adjoumani Kouassi, au cours d’une visite du point débarquement de pêche Mohammed VI de Locodjro.

Il s’est félicité de ce « joyau » qui selon lui est « unique même en Afrique » en termes de pêche artisanale, ajoutant « nous disons bravo au roi, nous lui disons merci du plus profond de nous-mêmes ».

« Le roi, en nous octroyant ce joyau, ajoute un plus à notre production locale parce que ça va donner une plus-value aux produits dans la mesure où ces produits vont être valorisés avec ce dispositif », a-t-il poursuivi.

La Coopérative des mareyeuses et transformatrices de produits halieutiques d’Abidjan  (Cmatpha) est bénéficiaire de ce projet. Interrogée, sa vice-présidente, Monique Gnené, a dit « merci » au Royaume du Maroc pour cet édifice qui permettra aux 1650 personnes de son organisation de développer leurs activités.

Le débarcadère de Locodjro, situé en bordure de la lagune Ebrié, comprend des salles de découpe de poissons, un espace aménagé pour la vente des poissons en détails, un hall de criée pour la vente en gros des poissons et des espaces de fumage de poisson.

Il comprend également des salles de stockage de poissons, des services vétérinaires pour s’assurer du contrôle des poissons et une garderie d’enfants pour permettre aux enfants entre trois mois et six ans de reposer et de bénéficier de jeux socio-éducatifs.

Outre, le point de débarquement de pêche Mohammed VI de Locodjro, il est prévu la construction d’un autre débarcadère à Grand-Lahou (Ouest d’Abidjan) et à Grand-Bassam (Sud d’Abidjan).

PIG/ap/ls/APA

Commentaires
Haut