Korhogo

La directrice exécutive du l’ONU-Femmes attendue à Korhogo lundi

Depuis 2017, l’ONU Femmes intervient pour la modernisation et l’amélioration de la production de beurre de karité dans la zone de Korhogo (image d’archives)

Photo : AIP

Korhogo, 26 nov (AIP) – La directrice exécutive de ONU-Femmes, qui arrive ce dimanche à Abidjan dans le cadre du 5ème sommet Union africaine – Union européenne, se rendra, lundi matin, à Korhogo pour rencontrer les femmes du Nord du pays, annonce le ministère ivoirien de la Femme, de la Protection de l’enfant et de la Solidarité.

Le Dr Phumzile Mlambo-Ngcuka aura notamment des échanges avec les femmes du secteur agricole et visitera l’institution de formation et d’éducation féminine (IFEF) de Korhogo, précise le programme de cette visite transmis à l’AIP.

Depuis 2016, ONU-Femmes appuie le gouvernement ivoirien dans la mise en œuvre d’un projet de prévention du terrorisme, à travers l’autonomisation économique des femmes et des filles dans le Nord du pays, aux frontières du Mali et du Burkina Faso, signale-t-on.

Ce programme repose sur la promotion des agricultrices locales, le développement de chaînes de valeur agricole et surtout, l’appui et l’encadrement de la filière karité dont la localité de Korhogo est une importante zone de production.

Les questions de l’accès des femmes à la propriété foncière, aux financements, aux facteurs de production, aux actions de renforcement de capacités et aux marchés agricoles devraient être abordées pendant des discussions prévues entre le Dr Phumzile Mlambo-Ngcuka et les autorités ivoiriennes, affirme une source au ministère de la Femme, de la Protection de l’enfant et de la Solidarité.

La directrice exécutive de Onu-Femmes devrait également plaider auprès des autorités ivoiriennes pour une participation plus accrue des femmes à la prise de décision et pour leur implication plus visible dans les chaînes agricoles qui constituent des maillons importants de l’économie nationale, ajoute la même source.

L’organisme onusien entend profiter de l’occasion de ce 5ème sommet UA- UE qui se tient mercredi et jeudi à Abidjan, pour solliciter de la Côte d’Ivoire et des partenaires au développement un plus grand investissement dans l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, afin que celles-ci jouent un rôle central dans les réformes nationales et les processus de consolidation de la paix.

(AIP)

Kaem/kp

Commentaires
Haut