Bloléquin

Plaidoyer pour le respect de la réglementation des émissions de bruits de voisinage à Blolequin

La loi sur la réglementation des bruits de voisinage foulée aux pied à Blolequin

Photo : AIP

Bloléquin, 24 nov (AIP)- Des populations de Blolequin plaident pour l’application de la réglementation des émissions de bruits de voisinage des établissements de loisirs notamment les « maquis » (gargotes) et les bars qui, selon eux, foulent aux pieds cette loi.

Pour certains habitants des quartiers Gama et Guéré où sont situés deux grands « maquis » de la ville, le repos demeure impossible la journée comme la nuit à cause des bruits sonores des motos, des maquis et bars, indique Guei Yves, un résident à Guéré.

« Tous les jours et à toute heure, les maquis et bars jouent de la musique à grand volume. Tous émettent une sonorité maximale de jour comme de nuit », renchérit Mlle Kouassi, élève en classe de Première au Lycée moderne de Blolequin, avant de plaider auprès des autorités et des tenanciers de « maquis » pour une solution à ce problème.

Pour l’un des managers du maquis Marahoué, il ne peut exister de maquis en ville sans faire de bruit, « à moins qu’il ne soit construit en brousse loin des hommes ». Selon lui, le « maquis » est fait pour s’amuser et non pour dormir.

Le préfet de département, Kouakou Yao Dinar, promet de rencontrer une seconde fois les tenanciers des « maquis » et bars ainsi que les conducteurs de moto-taxi de la ville afin de leur rappeler leur devoir d’appliquer le décret portant sur la réglementation des bruits de voisinages.

Le gouvernement a adopté en 2016, un décret portant réglementation des émissions de bruits de voisinage. Ce décret vise à prévenir, à limiter, voire à supprimer l’émission ou la propagation des bruits ou vibrations qui sont de nature à présenter des dangers, à causer un trouble excessif aux personnes, à nuire à la santé ou à porter atteinte à l’environnement. Il est fait obligation aux professionnels émetteurs de bruit, de réaliser une étude des nuisances sonores comportant les mesures prises pour leur atténuation, rappelle-t-on.

(AIP)

sgb/tad/cmas

Commentaires
Haut