Bouaflé

Le Programme des travaux à haute intensité de main-d’œuvre (THIMO) est effectif à Bouaflé

Une vue des jeunes entrain de balayer une rue de Bouaflé

Photo : AIP

Bouaflé, 22 nov – Des jeunes effectuent des travaux de curage des caniveaux, de nettoyage des espaces verts et de balayage des rues de la ville de Bouaflé, depuis plus d’une semaine, dans le cadre du Programme des travaux à haute intensité de main-d’œuvre (THIMO), a constaté l’AIP.

« Nous sommes une cinquantaine de jeunes de Bouaflé qui sommes recrutés dans le cadre du Programme THIMO. Nous sommes organisés en cinq équipes de 10 personnes, reparties sur la ville. L’équipe dont je suis le chef s’occupe du balayage, de la propreté de la voirie. Les autres équipes s’occupent du curage des caniveaux et de l’entretien des espaces verts », a indiqué Ahoutou Brice, de niveau DEUG2.

« Nous sommes une jeunesse travailleuse qui aspire à un lendemain meilleur. C’est pourquoi, on s’adonne à cœur au Programme THIMO », a ajouté Kamin Elvis,de niveau Première.

Ces jeunes travaillent du lundi au vendredi et pour une période de trois mois, selon les besoins de la mairie de Bouaflé. Ils sont rémunérés à 2500 francs CFA le mois. Au terme de ces activités, les plus assidus et travailleurs bénéficieront d’un financement pour la création d’une activité génératrice de revenus, dit-on.

Au total, 170 jeunes dont 68 femmes ont été recrutés dans la région de la Marahoué pour la mise en œuvre de ce programme initié par le ministère de la Promotion de la jeunesse, de l’Emploi des jeunes et du Service civique.

Il vise notamment à intégrer une première expérience professionnelle rémunérée, à se familiariser aux exigences du travail, à acquérir des compétences utiles et à s’engager dans une démarche d’orientation professionnelle, en vue de la création d’activités ou de l’exercice d’un emploi salarié.

ns/fmo/ AIP

Commentaires
Haut