Bondoukou

Une étude pour l’élaboration de la Charte de l’eau du bassin de la Volta en examen à Bondoukou

Un aperçu des séminaristes à l’atelier organisé à Bondoukou

Photo : AIP

Bondoukou, 21 nov – Un atelier d’examen du rapport provisoire de l’étude diagnostique technique, juridique et institutionnelle pour l’élaboration de la Charte de l’eau du bassin de la Volta se tient lundi et mardi à Bondoukou (Nord-est, région du Gontougo).

Cet atelier, organisé par l’Autorité du Bassin de la Volta, s’inscrit dans le cadre du projet de mise en œuvre du programme d’action stratégique de ce bassin. Il vise à co-identifier les problématiques et enjeux prioritaires et à recueillir les attentes et la vision commune des acteurs sur les engagements et dispositions à développer dans la charte de l’eau du bassin de la Volta.

Le directeur exécutif adjoint de l’Autorité du Bassin de la Volta, Dibi Millogo a exhorté les pays bénéficiant de la Volta à prendre soin de ce fleuve et à mieux le gérer selon des règles et des principes fixés dans la convention constitutive établie en 2017. Il a indiqué que les acteurs de la Volta ont pris conscience qu’ils ont la lourde charge d’asseoir les bases et les fondements de cette charte de l’eau.

Le bassin de la Volta compte parmi les plus importants bassins hydrographiques de l’Afrique de l’Ouest. Il a une superficie d’environ 400 000 km² et couvre six pays, notamment le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Mali et le Togo.

zaar/fmo/ AIP

Commentaires
Haut