Football

Marc Wilmots conspué par la twittosphère, après l’annonce de son départ de la sélection ivoirienne (PAPIER D’ANGLE)

L’ex-sélectionneur de l’équipe nationale de football de Côte d’Ivoire, Marc Wilmots,

Photo d'archives

Abidjan, 15 novembre 2017 – 12H13 GMT [ALERTE INFO]- Le désormais ex-sélectionneur de l’équipe nationale de football de Côte d’Ivoire, Marc Wilmots, est conspué par des utilisateurs de Twitter depuis l’annonce, mardi soir, de son départ.

« Aujourd’hui il a été décidé de commun accord de mettre fin à la collaboration avec la FIF. Je tiens à vous remercier supporters, joueurs, staff et dirigeants et je vous souhaite le meilleur pour le futur », a posté sur Twitter Marc Wilmots.

Une annonce qui suscite de vives réactions des internautes, qui pour l’essentiel s’en réjouissent et conspuent ouvertement l’ex-sélectionneur.

« De commun accord ??? », interroge Lucho, un internaute belge, avant de poursuivre « Tu as merdé, tu as été viré c’est tout !!! ».

Le limogeage de Wilmots intervient trois jours après l’élimination de la sélection ivoirienne pour la coupe du monde 2018, à la suite d’une défaite concédée à domicile contre le Maroc (0-2).

Cette défaite passe toujours mal chez les supporters de la sélection ivoirienne, qui expriment leur soulagement de voir partir le technicien belge.

« Bah tu en as mis du temps… Tu ne nous manqueras pas du tout », réagit Ange Ramane Touré, qui supplie par la même occasion l’ex-sélectionneur d’emporter dans « sa valise » le portier ivoirien Sylvain Gbohouo et le président de la Fédération ivoirienne de football (FIF) Sidy Diallo.

Sylvain Gbohouo est perçu par les supporters comme le responsable direct des deux buts encaissés face au Maroc en raison de ses erreurs de placement. Sidy Diallo, lui, est essentiellement accusé de “gestion mafieuse’’ de l’instance dirigeante et de recruter “des entraineurs incompétents’’.

En plus d’exprimer leur soulagement, les internautes font aussi état de leur déception – avec souvent des propos volontairement injurieux et désobligeants – devant le « maigre bilan » de Wilmots, qui aura passé six mois à la tête des Eléphants.

« J’ai été de ceux qui ont applaudi votre signature. Mais quelle désillusion ! J’ai vu la pire équipe des Eléphants sous votre management », écrit Harambee Ledjou.

Un dénommé « I am innocent », résume pour sa part au mot ‘‘inutile !’’, le bilan de Wilmots : « Six matches : une victoire, un nul et quatre défaites, dont trois à domicile. Cinq buts marqués et douze encaissés.

« Maintenant que tu t’es cassé, tu serais gentil de vite changer ta bio, merci ! », conclut un internaute.

La biographie de Marc Wilmots sur Twitter, en effet, indique toujours qu’il est le manager de l’équipe nationale de football de Côte d’Ivoire.

RKO/ALERTE INFO

Commentaires
Haut