Politique

Affaire caches d’armes : Un parti de l’opposition appelle à un « ratissage avant » 2020

Le président du Rassemblement pour la paix, le progrès et le partage (RPP) Ouattara Gnonzié

Photo : DR

Abidjan, 15 novembre 2017 – 19H26 GMT [ALERTE INFO]- Le président du Rassemblement pour la paix, le progrès et le partage (RPP, opposition) Ouattara Gnonzié a appelé mercredi à un ratissage d’éventuels « dépôts d’armes dans la nature », après la découverte en mai d’une cache d’armes à Bouaké (Centre), craignant que les « échéances de 2020 soient un bis repetita de 2010 ».

« Des personnes bien averties nous apprennent qu’en raison de l’échec du DDR (désarmement, démobilisation et réinsertion d’ex-combattants), beaucoup d’armes sont dans la nature », a affirmé M. Gnonzié, face à la presse.

Pour lui, « il n’est pas exclu que les échéances de 2020 soient un bis repetita de 2010 », en allusion à la crise postélectorale de 2010 à 2011 qui a fait au moins 3.000 morts.

Il a souhaité « un ratissage à grande échelle sur l’ensemble du territoire avec des spécialistes très pointus dans la recherche d’armement », avant la présidentielle de 2020.

Le 09 septembre, Souleymane Kamaraté dit « Soul To Soul », le directeur du protocole du président de l’Assemblée nationale, a été arrêté, après la découverte en mai d’une cache d’armes de « plus de six tonnes » dans sa résidence, lors d’une mutinerie à Bouaké (Centre ivoirien).

EFI/ALERTE INFO

Commentaires
Haut