Tiassalé

Un homme s’en prend au juge après sa condamnation à 10 ans de prison ferme à Tiassalé

Tiassalé, 09 nov – Reconnu coupable des faits qui lui ont été reprochés et condamné à 10 ans de prison ferme, un prévenu s’en est pris avec véhémence au président du tribunal à l’endroit de qui il a proféré des menaces et des grossièretés, obligeant celui-ci à suspendre l’audience.

Koné Mamadou, ivoirien de 23 ans, a comparu mercredi devant le tribunal correctionnel de Tiassalé pour répondre des faits de vol de nuit portant sur divers objets et des numéraires dans le village de Binao, sous-préfecture de Gbolouville.

L’individu a, au cours de la nuit du 21 octobre, volé des cigarettes et divers autres objets dans la boutique de Sidi Yaya, puis la somme de 1500 F chez Agnéro Lasme avant de voler 12.000 F au domicile de dame Koffi Kota.

Si la première victime était absente de son commerce au moment des faits, les deux autres ont été menacées à l’aide d’une machette. C’est suite à l’agression de dame Koffi Kota, qu’il a été appréhendé dans sa fuite par des badauds appelés au secours.

A la barre, il a reconnu les faits et a dit avoir agi sous l’effet de l’alcool. Cependant, il a écopé de la peine de 10 ans de prison excessive au regard de ce qu’il a fait. Il a demandé alors au juge de le faire mourir au lieu de le condamner à 10 ans sachant qu’il n’a aucun parent pour lui apporter de quoi à manger.

kd/kkf/fmo/ AIP

Commentaires
Haut